melanoma

QU’EST-CE QUE LE MÉLANOME?

secHeadImg
  • - JANELLE CYR
  • - M.D.C.M | PGY-3 DERMATOLOGY
  • - UNIVERSITY OF TORONTO

QU’EST-CE QUE LE MÉLANOME?

Le mélanome est un cancer provenant des mélanocytes, les cellules produisant les pigments de notre peau. La peau est constituée de deux couches :
1) l’épiderme, qui contient les cellules de la peau (kératinocytes) et
2) le derme, qui contient les follicules des poils, les glandes et les structures qui donnent à la peau sa force. À quel point le derme est fort? Eh bien, nos industries fabriquent des ceintures, des chaussures et d’autres produits à partir du derme des animaux. Votre derme est très fort et ne se déchire pas aisément. Dans une peau normale, les mélanocytes se retrouvent dans la couche la plus profonde de l’épiderme. Avec le mélanome, quand les cellules cancéreuses sont contenues dans l’épiderme sans le traverser, on le dit « in situ ». Cela signifie que le cancer ne s’est pas étendu assez profondément pour affecter les autres couches ou structures de la peau. Lorsque le mélanome envahit au-delà de l’épiderme pour atteindre les structures profondes de la peau telles que le derme, on le considère « invasif ». Étant donné que le derme est riche en sang et en vaisseaux lymphatiques, le mélanome invasif a le potentiel de s’étendre au-delà de la peau jusqu’aux ganglions lymphatiques et aux autres organes. Le stade du mélanome est complexe à évaluer, plus de détails sont disponibles ici.

melanomaImg
melanomaImg

QU’EST-CE QUI DÉTERMINE LA COULEUR DE LA PEAU?

La couleur naturelle de la peau d’une personne est principalement déterminée par sa génétique. Toutes les couleurs de peau ont le même nombre de cellules qui produisent des pigments. Ces cellules sont appelées les mélanocytes, et le pigment qu’elles produisent se nomme mélanine. Par contre, les mélanocytes chez les personnes ayant une couleur de peau plus foncée produisent davantage de mélanine. Les mélanocytes se retrouvent dans une des couches de la peau appelée l’épiderme, qui est la couche la plus externe, celle qu’on voit à l’œil nu. L’épiderme joue un rôle crucial en protégeant la couche de peau en dessous, le derme, et les tissus à l’intérieur du corps des dommages de l’environnement. L’épiderme constitue une barrière empêchant l’eau de s’échapper, et bloquant la pénétration des substances nocives ou des germes. Quand quelqu’un a une « érosion » de la peau, cela veut dire que l’épiderme est brisé et que la peau a l’air dénudée puisque le derme sous-jacent est exposé. La mélanine, quant à elle, agit comme défense de notre corps contre les rayons ultraviolets (UVA et UVB) du soleil nocifs causant le cancer. Même si les personnes avec une peau plus foncée disposent d’une meilleure protection contre ces rayons néfastes, elles demeurent néanmoins à risque de certains types de cancer de peau, incluant le mélanome. On estime qu’une peau à pigmentation foncée est munie une protection SPF naturelle d’environ 13,4. Cependant, pour bien protéger la peau contre le vieillissement prématuré et le cancer, un SPF de 30 ou plus est recommandé.

QUELS SONT LES SIGNES ET SYMPTÔMES DU MÉLANOME?

MÉLANOME SUPERFICIEL EXTENSIF

Le mélanome superficiel extensif représente 70 % de tous les mélanomes, ce qui fait de lui le type le plus commun. On le voit typiquement chez les adultes entre 30 et 50 ans. On peut souvent reconnaître ce type de mélanome à l’aide des critères ABCDE et du « signe du vilain petit canard ». Ces critères sont utilisés pour identifier les caractéristiques inquiétantes qui nous font suspecter un mélanome. Ce ne sont pas les critères qui vont nous permettre de poser un diagnostic, mais ils sont particulièrement utiles à rechercher lorsque vous vous faites un examen de la peau à la maison.

symptomsImg
LES CRITÈRES «ABCDE» DU MÉLANOME.
img

En traçant une ligne imaginaire au centre de la tache, si les deux côtés ne sont pas une image miroir l’un de l’autre, c’est préoccupant pour le mélanome. Les formes de grains de beauté rondes ou ovales nous rassurent.

img

Les contours des mélanomes ont tendance à être irréguliers avec une apparence ébréchée, tandis que les bords des grains de beauté sont constitués de lignes lisses et arrondies. Si un grain de beauté vous fait curieusement penser à une carte d’un pays, c’est très suspect.

img

S’il y a plusieurs couleurs présentes dans le grain de beauté, ça peut être un signe d’alarme. Brun, noir, bleu, blanc, gris ou rouge : toutes ces couleurs sont possibles. Aussi, certains mélanomes peuvent complètement perdre leurs pigments et apparaitre sous forme de bosse couleur peau, un peu comme une verrue. Si la couleur vous préoccupe, il est préférable d’aller vérifier auprès d’un dermatologue certifié.

img

La majorité des mélanomes sont plus grands que 6mm, soit la taille approximative d’une efface au bout d’un crayon plomb.

img

C’est LE signe le plus important. Un grain de beauté change de taille, de forme ou de couleur avec le temps? Il commence à saigner, à croûter ou à faire mal? Ça pourrait bien être un signe d’alarme pour un mélanome!

MÉLANOME NODULAIRE

Le mélanome nodulaire, le deuxième type de mélanome le plus fréquent, constitue près de 15-30 % de tous les mélanomes. Il se présente typiquement sur la peau comme une bosse noire ou bleue qui croît rapidement et qui peut saigner. Il est vrai qu’il peut affecter n’importe quelle partie du corps, mais il touche plus souvent le tronc, la tête et le cou. Le mélanome nodulaire est plus fréquemment vu chez les hommes entre 60 et 80 ans. On estime que 5 à 10 % des mélanomes nodulaires perdent leurs pigments et apparaissent « amélanotiques », ou couleur peau. Malheureusement, ce type de mélanome possède un moins bon pronostic parce que les cellules du mélanome s’étendent profondément dans la peau directement sans avoir une phase de croissance horizontale comme on la retrouve dans le mélanome superficiel extensif. Considérant cela, il est crucial de montrer chaque grain de beauté qui croît nouvellement ou qui saigne/croûte à un dermatologue le plus tôt possible.

uVImg
enviro

LENTIGO MALIN OU MÉLANOME DE TYPE LENTIGO MALIN

est un type plus rare, constituant 10 % des mélanomes. À vue d’œil, on le décrirait comme plat et brun avec des bordures irrégulières. Il affecte le plus souvent les personnes âgées, l’âge classique du diagnostic étant de 70 ans ou plus. Il se manifeste habituellement sur le visage, particulièrement le nez et les joues. Alors que les dermatologues croient que les mélanomes superficiels et nodulaires surviennent secondairement à une exposition intermittente au soleil (par exemple, attraper un coup de soleil pendant les vacances), le mélanome lentigo malin survient à cause d’une exposition au soleil à long terme, par exemple ne pas avoir protégé votre peau du soleil pendant des années, voire des dizaines d’années.

MÉLANOME LENTIGINEUX DES EXTRÉMITÉS

Les mélanomes des extrémités sont typiquement trouvés sur les paumes de mains, les plantes des pieds ou sous les ongles. Ils sont plus souvent diagnostiqués dans la 7e décennie de la vie et constituent le type de mélanome le plus fréquent chez les individus à la peau plus foncée. Ils représentent uniquement 5 % des mélanomes Si vous voyez un trait noir sur votre ongle (appelé mélanonychie longitudinale), mieux vaut le faire vérifier par un dermatologue certifié. Il existe d’autres types plus rares de mélanomes : mélanome amélanotique, mélanome des muqueuses, mélanome intraoculaire (mélanome de l’œil), mélanome desmoplasique, sarcome à cellules claires, nævus bleu malin et mélanome spitzoïde. Ces termes peuvent être mélangeants. Si vous avez des questions, discutez-en avec votre dermatologue!

germicidalImg
bodyImgs
bodyImgs